Comment booster la confiance en soi de nos petites têtes blonde, brune ou rousse ?

Il peut nous arriver de penser : « mon fils, ma fille est trop timide ? Il ou elle n’ose pas, ne va pas jusqu’au bout des choses ? Ou/et se sent dévalorisé, inférieur aux autres ? »

Pas d’inquiétude ! A chaque enfant et parent ses défis.

Nos petites têtes nous ont comme parent et nous leur souhaitons le bonheur. Nous allons donc prévenir et remédier à ce problème.

 

Pourquoi booster leur confiance ?

La timidité, le sentiment d’être inférieur aux autres et le fait de ne pas finir une action traduisent le plus souvent un manque de confiance en soi et en Allah (à lui la gloire et la magnificence).

Ces sentiments peuvent amener nos petites têtes à avoir une peur constante envers les évènements et les difficultés qu’ils rencontreront dans leur vie.

Ils peuvent devenir pessimiste ou manquer d’enthousiasme face aux choses ou à la réalisation de leurs bonnes œuvres.

La confiance est donc essentielle pour éliminer tout doute dans le cœur de nos enfants ainsi que dans leurs actions et par conséquent à atteindre la certitude dans la foi et à la véritable réussite dans leur vie.

Attention ici à ne pas confondre un manque de confiance en soi avec un état d’humilité ou de pudeur !

 

Ne Faisons pas le choix de ne pas agir

Certains pensent : « Il est petit, sa passera avec le temps !» ou «il est comme ça !».

Quand dites-vous ? Voir cela comme une fatalité n’est-elle pas une excuse pour ne pas remédier aux problèmes et à les résoudre ?

Notre rôle est d’éduquer nos enfants, de former leur caractère pour leur donner les armes nécessaires à la lutte dans le droit chemin.

 

Les risques de l’inaction face à ce manque de confiance

Le manque de confiance peut les amener à ne pas aller au bout de leurs projets, à ne pas devenir endurants et persévérants face aux épreuves.

Il peut également les conduire à suivre n’importe qui ou quoi puisque douteux d’eux même.

Le risque est que progressivement, au cours de leur vie, le manque de confiance peut prendre de l’ampleur jusqu’à ce que le doute s’immisce dans leur vie et à terme dans leur Foi en notre Seigneur.

Allant même jusqu’ à une démoralisation et au désespoir dans le pire des cas.

A ce stade invoquons pour nous et nos enfants notre Seigneur qu’Il nous guide et nous protège car nous avons tous « un ennemi déclaré » en commun.

 

« Dis : « Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. Le Souverain des hommes. Dieu des hommes, contre le mal du mauvais conseiller, furtif, qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, qu’il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain ». 

 

Les Hommes S114

La confiance en soi est donc primordiale !

 

Pour une lutte efficace

Avant tout, rappelons-nous et rappelons leurs que seul Allah est notre juge car Il est Le Juge-Al Hakam. Il nous le dit :

 

« Et Nouh invoqua son Seigneur et dit : « Ô mon Seigneur, certes mon fils est de ma famille et Ta promesse est vérité. Tu es le plus juste des juges »

 

Hūd S11-V45

Et que seule notre piété et la leurs nous distinguent les uns des autres.

Le Messager d’Allah (paix et bénédiction sur lui) déclara lors du sermon au cours du Pèlerinage d’Adieu à Mina :

« Ô gens ! Vous avez un seul Dieu et vous venez d’un seul père ! Il n’y a pas de différence entre un arabe et un non arabe ni entre un blanc et un noir si ce n’est par la piété » 

 

De plus afin de rendre nos petites têtes confiantes en elles-mêmes et en Allah, nous devons leur faire comprendre que :

  • Atteindre la perfection est un long chemin ! Qu’il faut fournir des efforts pour nous améliorer et atteindre ce but : l’excellence de notre Prophète Mohammed (paix et bénédiction soit sur lui).
  • La réussite ne réside pas toujours dans le fait d’atteindre ses objectifs mais à donner le meilleur de soi.

 

Il nous faut savoir qu’un environnement sain, chaleureux, remplie de joie et de bonheur favorise la confiance en soi et donc évite à nos enfants de se sentir inférieurs par rapport aux autres.

Abstenons-nous de voir nos petits musulmans d’une manière idéalisée mais acceptons-les tels qu’ils sont afin de les aimer correctement, c’est-à-dire pour Allah.

N’oublions pas qu’ils sont en phase d’apprentissage ! Quel que soit leur âge.

Ils ressentiront l’amour que nous leurs donnons et de ce fait s’aimerons eux-mêmes ainsi que leur communauté.

D’ailleurs n’hésitons pas à les impliquer à œuvrer pour notre oumma.

 

Les armes de cette lutte

  • Rappelons-nous que tout être humain est doté de points forts et de points faibles et qu’il faut accepter ce qu’Allah nous a donné.
  • Pour faire cet inventaire connaissons-nous nous-même et apprenons à nos enfants à faire de même grâce à :

               – l’observation de soi et du monde ;

               – l’envoi de messages positifs par des embrassades ou étreintes ;

               – l’énumération de leurs qualités.

  • Regardons ceux qui ont moins que nous pour nous rappeler les bienfaits d’Allah à notre égard.

 

« Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le. »

 

Le Jour Montant S93-V11

 

  • Pour le bien de nos enfants : évitons de les surprotéger en recherchant le juste milieu entre leur indépendance et leur protection.
  • Faisons preuve de compassion envers nos fils et nos filles notamment lorsqu’ils échouent. Surtout ne les rabaissons pas !
  • Dispensons-nous de critiquer des personnes, des peuples ou des métiers.
  • Permettons leurs de s’investir dans la oumma en les inscrivant par exemple dans des cercles de mémorisation de coran, de langue arabe ou de sports collectifs.

 

« Et place ta confiance en Le Vivant qui ne meurt jamais. »

 

Le Discernement S25-V58

 

Et Allah sait toujours mieux.

Sources : *Ahmed (el musnad : el Fath e-Rabbânî 12/226) a rapporté selon Abû Nadhra

7 juin 2017

0 responses on "Comment booster la confiance en soi de nos petites têtes blonde, brune ou rousse ?"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


top
Aller à la barre d’outils